« Une putain de catastrophe » de David Carkeet

"une putain de catastrophe" de David Carkeet. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.
« une putain de catastrophe » de David Carkeet. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous avez envie d’une bonne comédie anglaise écrite par un américain?
Vous avez aimé « Le linguiste était presque parfait« ?
Voici ma potion:

Notre linguiste, Jeremy Cook, ne travaille plus. L’institut du langage dans lequel il travaillait à fermer. Le voilà un peu désœuvré, d’autant plus que son histoire avec Paula n’a pas duré. Il est contacté par l’agence Pillow pour un travail. Cette agence s’occupe des problèmes de couple, des mariages en crise et ils résolvent les problèmes grâce au langage. Voilà qui devrait plaire à Jeremy.

Après une arrivée des plus rocambolesques dans les bureaux pour son entretien, il est engagé par Pillow lui-même. Dès le lendemain, il doit se rendre chez les Wilson et y passer quelques semaines afin de résoudre les problèmes que le couple rencontrent. Pour se faire il se doit de suivre le manuel Pillow, ce qui va engendrer des situations plus que cocasses.

David Carkeet nous régale une fois de plus avec son personnage de linguiste misanthrope. La présence du linguiste qui observe le couple en pleine crise est sujet de scènes drolatiques mais aussi touchantes.

Que ce soit Jeremy qui n’a jamais eu de relations stables et durables qui soit chargé d’aider ce couple est d’autant plus amusant.

Le lecteur se délecte tout le long de ce roman grâce à la plume de David Carkeet. Situations burlesques, personnages truculents (notamment celui de Pillow), tout est là pour faire de ce roman une très bonne comédie.

Véritablement jubilatoire.

Édition Monsieur Toussaint Louverture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.