« L’ardoise magique » de Valérie Tong Cuong

L'ardoise magique de Valérie Tong Cuong

Chronique de L’ardoise magique de Valérie Tong Cuong par Ma Libraire Bien-Aimée.

Vous avez aimé « le confident » de Hélène Grémillon, les romans de Benoît Duteurtre.
Vous avez envie de délicatesse, d’optimisme et d’étonnement.
Voici ma potion :

Deux adolescentes sont sur le point de se suicider, assises sur la rambarde d’un pont au dessus d’une voie ferrée. Elles se sont promis de sauter ensemble mais il n’y en a qu’une qui franchit le pas.

Celle qui saute c’est Alice, jeune fille riche de zone résidentielle qui a un avenir prometteur, l’autre c’est Mina qui vit chez son oncle et sa tante en HLM depuis la mort de sa mère. Autant dire deux univers opposés.

Lorsqu’elle s’enfuit, après une nuit d’errance dans les bois, Mina se réfugie dans le cabanon d’une maison abandonnée et rencontre un jeune homme portant lui aussi de lourds bagages.

Le récit alterne entre le présent et les souvenirs de l’héroïne avec son amie ou avec son enfance.

Il va lui falloir découvrir ce qu’il s’est passé, savoir pourquoi elle n’est pas allée jusqu’au bout et comprendre pourquoi son amie à qui tout souriait voulait en finir. Pourquoi cette fille parfaite qu’était Alice s’est liée d’amitié avec Mina qui est si effacée ?

Mina va mener son enquête avec l’aide de son nouvel ami et se découvrir, découvrir enfin Sa vérité.

Très beau roman, avec de courts chapitres qui parle tellement bien des tourments de l’adolescence et des complexités de l’âme humaine. Une histoire lumineuse qui ne vous laissera pas insensible. En bref un récit accessible et terriblement touchant.

Edition : J’ai Lu

Petit plus de cette potion : Valérie Tong Cuong vient de sortir un nouveau roman, « L’atelier des miracles » que je vous conseille!

Une réflexion au sujet de « « L’ardoise magique » de Valérie Tong Cuong »

  1. Merci beaucoup pour cette lecture sensible ! En effet, j’ai voulu écrire un livre qui ne parlerait que de vie et d’espoir, même s’il débute par une scène difficile…
    Je préfère d’ailleurs la couverture du format poche, qui est plus lumineuse.
    Et bravo pour votre blog !
    Valérie tc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.