« Par amour » de Valérie Tong Cuong

"Par amour"de Valérie Tong Cuong. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Par amour »de Valérie Tong Cuong. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous avez envie d’émotion?
Vous aimez être transporté par des personnages?
Voici ma potion:

L’histoire débute en juin 1940 au Havre. Emélie, concierge d’école vit avec ses deux enfants Lucie et Jean. Son mari, Joffre a été mobilisé. C’est aussi le cas du mari de Muguette, sa soeur, qui vit avec son fils Joseph et sa fille Marline qui n’a pas dit un mot depuis le début de la guerre.

Le Havre est non seulement occupée par les Allemands, mais aussi bombardée sans relâche par les Anglais, détruisant à peu près tout.

Certains enfants vont être évacués vers l’Algérie dont ceux de Muguette. La ville aussi sera évacuée à plusieurs reprises. C’est une vie sous les bombardements et avec les privations qui commence pour les deux familles. Muguette devra partir au sanatorium, ayant contracté la tuberculose suite à la mauvaise alimentation et aux mauvaises conditions de vie.

« Par amour » est un magnifique roman choral, comme c’est si bien le faire Valérie Tong Cuong. Elle nous raconte une petite histoire dans la grande. Cette narration a plusieurs voix (chaque chapitre prend le point de vue d’un personnage différent) donne encore plus de profondeur au propos. Le lecteur est pris dans les événements. On sent d’ailleurs un travail de documentation excessivement bien mené.

Valérie Tong Cuong sait créer des personnages d’une réelle épaisseur et véracité. Elle arrive à nous les rendre proche et surtout à ce que l’on soit en totale empathie avec eux.

L’histoire est bouleversante. Soyez prêts à verser une petite larme.

Que serait-on prêt à faire par amour? Vous avez un début de réponse dans ce superbe roman.

Éditions Lattes

« L’atelier des miracles » de Valérie Tong Cuong

L'atelier des Miracles de Valérie Tong Cuong

Chronique de L’atelier des miracles de Valérie Tong Cuong par Ma Libraire Bien-Aimée

Vous aimez Jeanne Benameur, Olivier Adam.
Vous avez envie d’un roman attachant, d’un roman qui vous fait vous sentir bien.
Voici ma potion :

Valérie Tong Cuong brosse dans ce roman le portrait de trois personnages, trois paumés, qui, arrivant à un carrefour de leurs existences, vont rencontrer un homme providentiel, un homme qui leur propose de les aider à reprendre le dessus.

Il y a Millie, jeune fille perdue, qui réchappe miraculeusement à un incendie et fait mine d’avoir perdu la mémoire pour ne plus avoir à affronter son présent.
Monsieur Mike, ancien militaire qui joue les sans-abri car personne ne veut plus d’un homme qui a déserté, se retrouve confronté à la violence de la rue.
Et enfin Mariette, une professeur de collège qui pète les plombs et agresse un élève, ne supportant plus les brimades et sa vie avec un mari tyrannique.

A ce moment là de leurs vies ils rencontrent le mystérieux Jean, qui les embarque dans son Atelier, un lieu où il recueille les gens vivant un passage difficile, ou qui ont été traumatisé par la vie. Il les aide à se reconstruire et à affronter le futur.

Tout ça leur paraît trop beau pour être vrai mais le fait est qu’il les aide réellement. Ils arrivent chacun à leur manière à dépasser leurs démons et à envisager un avenir.

Bien évidemment les choses ne sont pas aussi lisses qu’elles n’y paraissent. Jean n’est pas aussi bon et sincère qu’il veut bien le laisser croire, on se demande d’ailleurs à quel jeu il joue et quel est le but de tant de bienveillance.

Ce roman nous touche car il parle de solidarité, d’entraide et surtout d’espoir.
Qui n’a jamais rêvé qu’une personne nous tende la main au moment où nous sommes à terre ?

Ces trois êtres ont tous une part d’ombre, ont tous un lourd passé, ils vivent dans le mensonge, mais ils vont réaliser qu’il faut effectivement dépasser tout ça si l’on veut s’en sortir. On a besoin de l’autre pour avancer, c’est toujours plus facile à deux que tout seul.

C’est un très joli roman que nous offre là Valérie Tong Cuong, un roman dont on ressort rempli à bloc d’espoir et d’empathie pour le monde. C’est le roman de la seconde chance et des amitiés improbables.

Edition:JC Lattès

Goûter également mon autre potion d’après une recette de Valérie Tong Cuong: L’ardoise magique.

L’avez-vous lu ou voulez-vous lire?

L'atelier des Miracles de Valérie Tong Cuong

L’atelier des Miracles de Valérie Tong Cuong

Voilà ce que je viens de sortir de mon chaudron:
« L’Atelier des Miracles » de Valérie Tong Cuong.

Je vous le conseillais dans une précédente potion, « L’ardoise magique », qu’en pensent ceux qui l’ont lu?

« L’ardoise magique » de Valérie Tong Cuong

L'ardoise magique de Valérie Tong Cuong

Chronique de L’ardoise magique de Valérie Tong Cuong par Ma Libraire Bien-Aimée.

Vous avez aimé « le confident » de Hélène Grémillon, les romans de Benoît Duteurtre.
Vous avez envie de délicatesse, d’optimisme et d’étonnement.
Voici ma potion :

Deux adolescentes sont sur le point de se suicider, assises sur la rambarde d’un pont au dessus d’une voie ferrée. Elles se sont promis de sauter ensemble mais il n’y en a qu’une qui franchit le pas.

Celle qui saute c’est Alice, jeune fille riche de zone résidentielle qui a un avenir prometteur, l’autre c’est Mina qui vit chez son oncle et sa tante en HLM depuis la mort de sa mère. Autant dire deux univers opposés.

Lorsqu’elle s’enfuit, après une nuit d’errance dans les bois, Mina se réfugie dans le cabanon d’une maison abandonnée et rencontre un jeune homme portant lui aussi de lourds bagages.

Le récit alterne entre le présent et les souvenirs de l’héroïne avec son amie ou avec son enfance.

Il va lui falloir découvrir ce qu’il s’est passé, savoir pourquoi elle n’est pas allée jusqu’au bout et comprendre pourquoi son amie à qui tout souriait voulait en finir. Pourquoi cette fille parfaite qu’était Alice s’est liée d’amitié avec Mina qui est si effacée ?

Mina va mener son enquête avec l’aide de son nouvel ami et se découvrir, découvrir enfin Sa vérité.

Très beau roman, avec de courts chapitres qui parle tellement bien des tourments de l’adolescence et des complexités de l’âme humaine. Une histoire lumineuse qui ne vous laissera pas insensible. En bref un récit accessible et terriblement touchant.

Edition : J’ai Lu

Petit plus de cette potion : Valérie Tong Cuong vient de sortir un nouveau roman, « L’atelier des miracles » que je vous conseille!