« Veuf » de Jean-Louis Fournier

"Veuf" de Jean-Louis Fournier

Chronique de « Veuf » de Jean-Louis Fournier par Ma Libraire Bien-Aimée

Vous aimez rire. Vous aimez pleurer.
Vous aimez l’humour de Pierre Desproges, la sensibilité de François Morel.
Voici ma potion :

Veuf de Jean-Louis Fournier est un roman particulier, comme toute l’oeuvre de Fournier peut l’être. C’est bien évidemment un roman autobiographique, teinté d’un humour caustique et terriblement émouvant.

Il parle ici de la disparition de sa femme,Sylvie, et précisément de comment continuer la vie sans elle.

Après 40 ans passés ensemble forcément le vide est grand. Il lui parle, lui reproche d’avoir toujours été trop gentille et surtout d’être partie avant lui. Il nous parle d’elle, toujours avec infiniment de tendresse, il se demande comment elle a pu vouloir de lui, cet homme si peu attirant. Quand Jean-Louis Fournier raconte les anecdotes sur sa femme, on se rend compte à quel point il était fou d’elle.

C’est un roman qui fait passer du rire aux larmes en deux phrases. Jean-Louis Fournier sait toucher là où ça fait mal et là où ça fait du bien aussi.

Quelques jolies phrases :

« J’ai été choqué que le printemps arrive, alors que toi, tu étais déjà partie »

« Sylvie est partie discrètement sur la pointe des pieds, en faisant un entrechat et le bruit que fait le bonheur en partant.
Elle ne voulait pas déranger, elle m’a dérangé au-delà de tout. »

N’hésitez pas à ouvrir ce livre (très court), ne soyez pas rebuter par le titre et laisser vous emporter par ce poète. Veuf est avant tout un roman d’amour.

Edition: Livre de Poche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.