« Le premier miracle » de Gilles Legardinier

"Le premier miracle" de Gilles Legardinier. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Le premier miracle » de Gilles Legardinier. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous aimez les thrillers façon Dan Brown?
Vous avez envie d’un roman d’aventures?
Voici ma potion:

Benjamin Horwood est universitaire, spécialiste de l’histoire. Très doué dans son domaine, il n’en est pas moins très désinvolte et adepte des bons mots. Alors qu’il est en vacances en France, il se fait emmené de force par Karen Holt, une espionne anglaise qui fait partie d’un service assez spécial. On lui demande de coopérer dans une enquête particulière. De nombreux artefacts ont été subtilisé de part le monde par une organisation douteuse. Le mentor de Benjamin, qui aidait Karen dans son enquête, est décédé, et il avait mentionné le nom de Benjamin pour le remplacer.

Il se voit donc entrainer malgré lui dans une histoire qui va faire voyager nos héros à travers le monde, à la recherche d’objets sacrés prouvant l’existence d’un premier miracle.

Gilles Legardinier quitte donc pour un temps la comédie légère pour un thriller passionnant et foisonnant, qui ne manque tout de même pas d’humour. Son personnage d’historien est un brin caricatural mais il est néanmoins attachant. Le duo improbable de l’intellectuel et de la femme d’action ne manque pas de piquant.

Il y a donc de l’aventure, du suspense, de l’humour, beaucoup et bien sûr de l’amour.

On sent que Legardinier s’est fait plaisir avec ce roman et qu’il a dû faire beaucoup de recherche.

Un très bon moment à passer.

Édition J’ai lu

« Summer »de Monica Sabolo

"Summer" de Monica Sabolo. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Summer » de Monica Sabolo. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Envie de découvrir une auteure talentueuse?
Vous aimez les secrets de famille?
Voici ma potion:

Lors d’une  sortie entre amis au bord du lac Léman, Summer disparait. Son petit frère, Benjamin, la voit partir à travers la foret et puis plus rien. Pendant quelques mois il y aura des recherches mais Summer ne sera jamais retrouvée.

Vingt-cinq ans plus tard, Benjamin ne s’est toujours pas remis de cet évènement.Ce drame l’assaille encore, il aimerait avoir des réponses, savoir ce qu’il s’est passé. D’autant que ses parents semblent être passés à autre chose. Il essaie de se rappeler les moments qui ont précédés la disparition de sa sœur même si sa mémoire de petit garçon n’est pas très sûre. Il met au jour petit à petit des secrets enfouis.

Monica Sabolo dresse ici le portrait d’une famille où les secrets et les non-dits pèsent sur tous les membres. Benjamin se sent coupable depuis 25 ans du brusque départ de Summer, il ne comprend pas la réaction de ses parents. Un tabou semble entourer cette histoire.

Un roman sensible et touchant sur les méandres des souvenirs et le poids des secrets de famille.

Monica Sabolo, une auteure à découvrir et à suivre!

Édition JC Lattès.

« Au fond de l’eau » de Paula Hawkins

"au fond de l'eau" de Paula Hawkins. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« au fond de l’eau » de Paula Hawkins. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous avez aimé « La fille du train »?
Vous avez envie de plonger dans un bon thriller?
Voici ma potion :

Le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford. Elle s’est noyée dans ce qu’on appelle là-bas « le bassin aux noyées ». De nombreuses femmes au cours des années, des siècles précédents ont choisi ce lieu pour mourir.

Quelques jours avant, Nel avait essayé de joindre sa sœur, Julia, mais celle-ci n’avait pas voulu répondre. Le deux sœurs étant en froid depuis très longtemps.

Voilà Julia qui revient dans la maison familiale afin de s’occuper de Lena, sa nièce, une ado rebelle et indépendante, qu’elle ne connait pas.

Tout ce qui entoure la mort de Nel est étrange.Tout le monde pense évidemment à un suicide.D’autant plus qu’elle écrivait un livre sur les noyées de la rivière.

Paula Hawkins nous offre un panel de personnages féminins très intéressant. De beaux portraits étoffés psychologiquement, toutes ces femmes sont empêtrées dans leur passé, trop lourd à porter.

Une ambiance pesante règne sur cette petite ville. Les chapitres courts donnent un bon rythme au roman. Quand vous rentrerez dans cette histoire, il sera ensuite difficile d’en sortir.

En résumé, une bonne intrigue, des personnages de femmes prisonnières de leur passé, du suspense et des rebondissements.

Édition Sonatine

« Mör » de Johana Gustawsson

"Mör"de Johana Gustawsson. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Mör »de Johana Gustawsson. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous aimez les polars scandinaves?
Vous aimez particulièrement Camilla Lackberg?
Voici ma potion:

A Falkenberg, en Suède, un corps de femme atrocement mutilé est découvert sur les rives d’un lac.

Le lendemain à Londres, une célèbre actrice est enlevée devant chez elle, sa paire de chaussures abandonnée dans un sac congélation. La profileuse Emily Roy est appelée pour démêler tout ça.

Il s’avère que ces deux affaires portent la marque d’un tueur en série, Richard Hemfield, interné en hôpital psychiatrique depuis dix ans. Il enlevait des femmes, qu’il gardait séquestrées quelques jours, puis il les étranglait et les dépeçait. A chaque enlèvement il laissait les chaussures des victimes. S’agit-il d’un copycat? « le tueur de Tower Hamlets » avait-il un complice? Est-il innocent?

Emily Roy, aidée de Alexis Castells, l’écrivain qui avait mené l’enquête à l’époque, ainsi que de la brigade de Falkenberg, va essayer de mener à bien cette histoire qui remue le passé.

Deuxième roman de Johana Gustawsson, après le très remarqué « Block 46 », « Mör » est particulièrement efficace. L’auteur alterne les chapitres « d’aujourd’hui », avec des flashbacks qui racontent l’histoire du tueur. Le lecteur apprend au fur et à mesure ce qui a entrainé cette folie furieuse, l’assassin ne se contentant pas de les tuer et les dépecer, il les mange aussi.

Tous les personnages sont intéressants, approfondis, cela favorise l’intensité de l’histoire. L’auteur crée une véritable atmosphère oppressante, malgré les changements de décor, l’histoire oscillant entre Suède et Angleterre.

Johana Gustawsson sait vraiment y faire pour nous amener à tourner les pages jusqu’au dénouement final, forcément inattendu.

Vivement le troisième!

Édition Bragelonne

« Le cri »de Nicolas Beuglet

"le cri" de Nicolas Beuglet

« le cri » de Nicolas Beuglet. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Envie d’un thriller efficace?
Vous aimez les histoires de conspiration?
Voici ma potion

A l’hôpital psychiatrique de Gaustad, en Norvège, un patient est retrouvé, mort étranglé. D’après les dires des premiers témoins il se serait lui-même donné la mort. L’inspectrice Sarah Geringen est dépêchée sur place. La diversion lui va bien, son mari vient de la quitter et elle ne sait pas où aller.

Dès les premiers instants elle sent qu’il se passe de drôles de choses dans cet hôpital. Le corps a été déplacé, le directeur semble vouloir classer l’affaire au plus vite, les témoins se contredisent et le patient a le chiffre 488 tatoué sur le front.

Sarah se retrouve alors embarquer dans une enquête qui va la mener à travers le globe, de Oslo à Paris, en passant par l’ile de l’Ascension et le Nevada. Elle va se donner corps et âme pour venir à bout de ce mystère et va rencontrer sur sa route un charmant journaliste français dont le frère décédé est mêlé à l’affaire.

Nicolas Beuglet nous alpague de suite. Il pose le paysage et l’ambiance avec une efficacité folle. Le personnage de l’inspectrice avec ses failles et ses doutes nous est immédiatement attachant. Il sait y faire pour décrire l’atmosphère glauque et oppressante de l’hôpital psychiatrique.

L’intrigue est complexe, mais le lecteur n’est jamais perdu. Intrigue qui n’est pas seulement policière car l’auteur nous entraine dans une histoire ayant trait à des recherches scientifiques et à la religion. Si un quart de ce que l’auteur raconte est vrai, ça fait froid dans le dos!

Le rythme est intense, vous ne pourrez pas lâcher ce roman avant de l’avoir fini.

Du suspense, une histoire incroyable, des personnages intéressants et inquiétants, « Le cri » et LE thriller à lire pour les amateurs du genre.

XO Édition