« Cauchemar » de Paul Cleave

A Acacia Pines, une petite fille a disparu. Noah, un des flics chargés de l’enquête, arrête un suspect et le torture afin de lui faire avouer l’endroit où l’enfant est séquestré. Une fois l’info obtenue il se précipite là-bas et délivre la fillette. Mais ses actes ne vont pas restés impunis d’autant que le suspect présumé n’est autre que le fils du shérif.

Noah quitte la ville et refait sa vie loin de là. L’histoire pourrait s’arrêter là. Mais douze ans plus tard son ex-femme l’appelle. Alyssa, la petite fille devenue jeune femme, a de nouveau disparu.

Paul Cleave nous a habitué à des thrillers tendus et très souvent assez tordus. On le retrouve ici au mieux de sa plume. Une histoire cauchemardesque où la violence est omniprésente. L’auteur nous a aussi habitué aux anti-héros, par exemple en prenant un serial killer comme narrateur. Dans « Cauchemar », Noah n’est pas le héros parfait, il a même beaucoup de failles et n’hésite pas à déborder du cadre pour arriver à ses fins. C’est intéressant de ne pas avoir affaire à un personnage lisse. On ne sait donc plus si on doit éprouver de l’empathie pour lui.

Paul Cleave est déroutant, il se joue de son lecteur et s’amuse à le perturber. Il rythme son récit de manière intense et l’action ne faiblit jamais. A l’instar de son personnage on respire très peu tout du long.

Vous l’aurez compris j’ai plutôt aimé ce nouveau thriller de Cleave et si vous avez envie d’une histoire vitaminée et riche en rebondissements, je ne peux que vous conseiller de le lire!

Sonatine Édition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.