« D’ici là, porte-toi bien » de Carène Ponte

Parfois on a envie de lire des choses légères, positives. Des histoires qui parlent de nous, de situations qui nous sont familières. Et dans ces moments-là il est agréable de tomber sur des romans comme celui de Carène Ponte.

Six femmes aux profils très différents vont se retrouver la même semaine dans un complexe de vacances. Chacune avec son lot de traumatismes, de peines et de soucis.

Samya est là avec son mari et sa petite fille. Elle tente de redonner une chance à son couple suite à l’adultère de son conjoint. Apolline, elle, doit se résoudre à oublier son désir d’enfant. Toutes les tentatives de fécondation ont échoué. Allison s’est fait plantée le jour de son mariage. Il a dit non. Jessie fait passer le travail avant toutes choses et son mari lui lance un ultimatum. Elle doit apprendre à se reposer. Geneviève et son époux se sont fait offrir le séjour pour leur anniversaire de mariage. Elle doit lui annoncer une mauvaise nouvelle. Mia a 19 ans, déjà mère et du mal à s’en sortir.

Bien évidemment ces femmes vont se croiser, se rencontrer et se soutenir.

Carène Ponte propose un beau panel de portraits de femmes, des femmes qui trouveront une répercussion en vous. Une amie, une sœur, une voisine qui aura été dans la situation décrite par l’auteur. Alors, oui, ce roman parlera sans doute plus à la gent féminine, mais un lecteur masculin pourrait y apprendre quelques petites astuces sur les femmes.

Ce roman parle des femmes mais n’est pas féministe. Il met plutôt en avant la solidarité qui existe entre celles qui sont dans la peine. Oui c’est feel-good, mais au fond il y a un beau message et c’est ça qui est bon.

Édition Pocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.