Rétrospective 2018

Je ne déroge pas à la règle de la rétrospective de l’année passée (un peu tardivement je reconnais mais mieux vaut tard que jamais).

Voici donc mon top 9 de 2018:

Rétrospective 2018

Le premier livre que j’ai lu en 2018 est celui de Isabelle Carré, « Les Rêveurs« . Un magnifique roman autobiographique sur l’enfance de la comédienne. Une écriture tout en douceur comme ce qu’elle fait passer à l’écran. A découvrir si ce n’est pas encore fait.

« Les couleurs de l’incendie » de Pierre Lemaitre qui fait suite au remarquable « Au revoir là-haut » m’avait vraiment emballé. Les suites sont rarement une réussite mais ici l’auteur a réussi à renouveler l’histoire en en faisant un véritable thriller. Le résumé pourrait être  » la vengeance est un plat qui se mange froid ». http://malibrairebienaimee.com/couleurs-de-lincendie-de-pierre-lemaitre/

« Tu seras ma beauté » de Gwenaële Robert avait été un vrai coup de cœur. Je ne connaissais pas du tout l’auteur et je me suis laissée embarquer par cette histoire de romance épistolaire. J’ai toujours aimé les classiques de la littérature épistolaire et j’ai retrouvé ça dans ce roman. http://malibrairebienaimee.com/tu-seras-ma-beaute-de-gwenaele-robert/

Je suis longtemps passée à côté de « Wild » de Cheryl Strayed. On m’avait conseillé de le lire mais je n’avais jamais pris le temps. Et puis le moment est venu où je devais le lire. « Wild » c’est le récit d’une randonnée de 1700 km sur la côte ouest américaine qui va transformer une jeune femme. Elle va se découvrir et comprendre pourquoi elle est dans ce monde. C’est réellement très inspirant. http://malibrairebienaimee.com/wild-de-cheryl-strayed/

J’avais lu « Les loups à leur porte » , recueil de nouvelles à l’univers particulier, un peu à la David Lynch et j’avais adoré. Donc quand Jérémy Fel a sorti son nouveau roman, je me suis précipitée. « Héléna » n’a pas déçu mes attentes. Ambiance oppressante, violence latente et force de l’écriture tout y est. http://malibrairebienaimee.com/helena-de-jeremy-fel/

« La tresse » de Lætitia Colombani fût un incontournable de 2017 mais étrangement je ne l’avais pas lu et j’ai attendu qu’il soit en poche pour me lancer. Très beau roman sur le destin mêlé de trois femmes sur trois continents. Une ode à la femme. http://malibrairebienaimee.com/la-tresse-de-laetitia-colombani/

Découvrir en 2018 un roman sorti en 1986 peut paraître bizarre mais ce sont les joies des trésors des bouquinistes. Je n’avais donc jamais lu « Replay » de Ken Grimwood. Roman d’anticipation, il raconte comment un homme est amené à revivre inlassablement une partie de sa vie. Grande réflexion sur les choix que l’on peut faire dans la vie et leurs conséquences. http://malibrairebienaimee.com/replay-de-ken-grimwood/

Je lis assez peu de poésie, surtout de la poésie contemporaine mais grâce à la magie de Facebook j’ai découvert les poèmes de Cécile Coulon et je dois dire que j’ai été scotché. J’ai trouvé ça tellement puissant. Son recueil de poèmes « Les Ronces » est remarquable. Laissez vous tenter! http://malibrairebienaimee.com/les-ronces-de-cecile-coulon/

Il fallait bien un petit polar pour finir cette liste et même si c’est un genre que j’adore, j’ai eu du mal à en choisir un. J’ai aimé beaucoup de choses cette année mais il n’y a rien qui soit sorti vraiment du lot. « La maison de poupée » de M.J.Arlidge est hyper efficace, très bien mené. Mais c’était plutôt l’auteur que je voulais noter. Pour le moment il fait un sans faute. http://malibrairebienaimee.com/la-maison-de-poupee-de-m-j-arlidge/

Très bonnes lectures!

MLBA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.