« Impact » de Olivier Norek

Le PDG de Total a été enlevé. Cet acte est revendiqué par Greenwar, un groupuscule écologiste qui tente d’alerter les populations sur la pollution qu’engendre les multinationales. Ce n’est pas une rançon qui est demandée mais plutôt une sorte de caution. Les millions exigés devront être réinjectés pour la bonne cause.

A la tête de Greenwar, Virgil Solal un ancien militaire qui a vu des horreurs en Afrique et qui suite au décès de sa petite fille n’a plus grand chose à perdre.

Olivier Norek délaisse le pur thriller pour un roman coup de poing et coup de gueule. Le monde va très mal, des grosses entreprises polluent allègrement notre planète, des accords sont passés mais pas tenus, des gens meurent par milliers à cause de l’état de l’air et personne ne fait rien ou presque. A partir de là, doit-on laisser faire ou peut-on utiliser tous les moyens imaginables pour faire changer le cours des choses?

Voilà un roman qui ne peut pas laisser indifférent. Olivier Norek montre les incohérences de notre monde moderne et les débordements de ces entreprises pour qui le profit est au-dessus de l’humain. Il est vrai que l’intrigue et les personnages passent au second plan mais le sujet est essentiel.

Édition Michel Lafon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.