« Chanson douce » de Leïla Slimani

« Chanson douce » de Leïla Slimani.
Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

 

Myriam et Paul ont deux enfants, Mila et Adam. Myriam a très envie de reprendre le travail et justement un ancien collègue avocat lui propose un poste. La reprise du travail implique de trouver une nounou pour s’occuper des enfants qui sont encore petits. Après un petit casting les parents tombent d’accord pour choisir Louise. Elle a une petite quarantaine, est très discrète et sait y faire avec les enfants.

La vie change complètement pour Myriam et Paul. Louise se montre très vite indispensable.

Ce que le lecteur apprend dès le début du roman c’est que la nounou a assassiné les deux enfants qu’elle gardait.

Leïla Slimani nous met tout de suite dans une ambiance un peu glauque, un peu dérangeante. Le livre est construit comme un grand flashback. L’auteur nous montre petit à petit ce qui a pu amené Louise à commettre l’irréparable.

Très angoissant et oppressant, « Chanson douce » est un thriller efficace.

Edition Gallimard

 » « ma nounou est une fée. C’est ce que dit Myriam quand elle raconte l’irruption de Louise dans leur quotidien. Il faut qu’elle ait des pouvoirs magiques pour avoir transformé cet appartement étouffant, exigu, en un lieu paisible et clair. Louise a poussé les murs. Elle a rendu les placards plus profonds, les tiroirs plus larges. Elle a fait entrer la lumière. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.