« Nina » de Frédéric Lenoir et Simonetta Greggio

hronique de NIna de Frédéric Lenoir et Simonetta Greggio par MLBA

Chronique de NIna de Frédéric Lenoir et Simonetta Greggio par MLBA

Vous avez envie d’une belle histoire d’amour?
Vous aimez Alessandro Baricco ou Anna Gavalda?
Voici ma potion:

Adrien, la quarantaine, décide de mourir. Il n’en peut plus de sa vie, ne trouve plus goût à rien. Mais alors qu’il prépare son suicide il repense à son passé et surtout à son premier amour, Nina, une italienne rencontrée lors de vacances avec ses parents.

Il décide de lui écrire une lettre, ce qui va lui faire retarder son suicide de quelques jours. Il lui fait la déclaration d’amour qu’il ne lui a jamais faite.

Le grand soir arrive, il prend tout un mélange de comprimés afin d’en finir pour toujours. Malheureusement ou heureusement il ne va pas mourir mais tomber dans un profond coma.

Sa lettre d’amour va alors passer entre plusieurs mains, dont celles de son frère avec qui il était en froid, celles de la jeune fille au pair de son frère, celles de sa gouvernante, avant de finir entre celles d’un éditeur parisien qui va prendre la décision de la publier. Elle va bouleverser tout ceux qui la liront et va influer sur le destin de tout ceux qui l’auront eu entre les mains.

Cette lettre va, bien évidemment, faire aussi basculer la vie de Nina, qui tombera par hasard sur sa traduction dans une librairie italienne.

Tous ces personnages vont se retrouver au chevet d’Adrien, en espérant que celui-ci se réveille.

L’originalité de ce roman est qu’il est écrit à quatre mains ce qui rend l’écriture différente.

Frédéric Lenoir, écrivain philosophe, et Simonetta Greggio, romancière italienne de renom, se sont donc alliés pour nous offrir cette belle histoire d’amour. Le lecteur peut sentir la touche de chacun et en même temps ils se complètent parfaitement.

Voilà un roman léger d’où transparaît l’amour, le grand amour que chacun aimerait rencontrer dans sa vie.

Editions Stock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.