« Tu seras ma beauté » de Gwenaële Robert

"Tu seras ma beauté" de Gwenaële Robert. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Tu seras ma beauté » de Gwenaële Robert. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Envie d’un livre tendre et touchant?
Vous aimez les belles histoires?
Voici ma potion:

Lisa est professeure d’éducation physique dans un collège de Saumur. Une belle femme à la plastique avantageuse. Elle se rend au salon du livre qui a lieu tous les ans à Saumur. Ce n’est pas qu’elle aime lire, elle ne lit jamais, mais sa mère, malade, lui a demandé d’aller récupérer une dédicace pour elle. Celle de Philippe Mermoz, son auteur préféré. Alors que Lisa attend, elle trouve que cet auteur est à son goût et décide de le séduire. L’écrivain halpagué par le charme de Lisa lui laisse l’adresse de son éditeur pour garder le contact.

Lisa qui n’est pas très douée pour les mots demande alors à sa collègue Irène, professeure de français, d’entamer une correspondance avec l’auteur, afin d’obtenir un rendez-vous. Irène, au départ réticente, se prète au jeu, elle qui a toujours adoré les romans épistolaires et a une âme romantique. Elle se prète tellement au jeu qu’elle finit par attendre avec impatience les missives de l’écrivain.

« Tu seras ma beauté » est un premier roman, magnifiquement écrit, tout en délicatesse. Irène est un véritable personnage de roman, à l’image de toutes les héroines qui l’entourent et qui la fascinent. Petite professeure de province, mariée à un notable, n’arrivant pas à avoir un enfant, elle vivote jusqu’au moment où elle commence à écrire les lettres. Correspondance qui va la réveiller, la dévoiler.

Gwenaële Robert nous offre une remarquable revisite de Cyrano de Bergerac. Lisa prenant la place de Christian , superbe femme ayant peu d’esprit. Irène à l’instar de Cyrano se donne tout entière dans ses lettres et pousse l’imposture très loin, redoutant le moment où il faudra arrêter.

Un magnifique premier roman sur la beauté de notre langue et sur l’importance de la littérature dans la vie.

Editions Robert Laffont

« Les loyautés » de Delphine De Vigan

"Les loyautés" de Delphine De Vigan. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Les loyautés » de Delphine De Vigan. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous aimez la sensibilité de Delphine De Vigan ?
Vous avez envie d’être touché au coeur?
Voici ma potion:

Hélène est professeur de collège. Elle s’investit totalement dans son rôle et prend garde de noter toutes les attitudes de ses élèves. Elle a vécu des choses terribles étant enfant et se targue de savoir reconnaître un enfant qui ne va pas bien.

Justement Hélène trouve que Théo a une attitude bizarre. Très discret, trop transparent. Elle se met en tête de découvrir son secret, quitte à enfreindre quelques règles de base.

Le problème c’est qu’elle a raison, Théo ne va pas bien.

Delphine De Vigan grâce à sa sensibilité et son écriture très fine nous raconte l’histoire de cet adolescent qui vit balloté entre ses deux parents. Il vit comme il peut sans raconter à personne la misère dans laquelle il est.

C’est un roman à quatre voix. Hélène la prof, Théo, Mathis son meilleur ami et Cécile la mère de Mathis. Tous les quatre ont un lourd bagage à porter et ils doivent faire face chacun à leur manière à un cas de conscience.Delphine De Vigan nous montre comment les liens intimes ou familiaux peuvent nous emmener à faire certains choix, choix aux conséquences plus ou moins graves.

De très beaux personnages pour un roman puissamment contemporain qui va vous bouleverser.

Editions Lattès

« Tenebra roma » de Donato Carrisi

"tenebra roma" de Donato Carrisi. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« tenebra roma » de Donato Carrisi. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous cherchez un polar tendu?
Vous aviez aimé « le chuchoteur »?
Voici ma potion:

Rome va être plongé dans le noir pendant 24 heures. Suite à de lourdes intempéries, une des quatre centrales a sauté, les trois autres menacent de flancher aussi, pour réparer les dégâts il faut que toute l’électricité soit coupée. Pendant 24 heures Rome va retomber au Moyen-Age.

Bien évidemment la police est sur les nerfs, l’obscurité va permettre au mal de sortir. Les autorités s’attendent à de multiples infractions et pillages.

D’ailleurs un mystérieux tueur se met à l’œuvre. Un célèbre cardinal est retrouvé mort en fâcheuse posture. On fait appel à Marcus le pénitencier pour nettoyer la scène afin que la réputation de l’homme ne soit pas entachée. Marcus qui s’est lui-même retrouvé dans une situation compliquée peu de temps auparavant.

Le duo Marcus/Sandra, que les amateurs de Carrisi connaissent bien, va se retrouver durant cette nuit maudite et tenter de stopper le fameux tueur de l’ombre.

Donato Carrisi est toujours efficace dans la mise en place d’une ambiance angoissante et anxiogène. Ici la sensation de fin du monde avec la noirceur des hommes qui ressort avec le noir de la ville met tout de suite le lecteur sous tension.

Une intrigue puissante et prenante que l’on a du mal à quitter avant le dénouement.

Édition Calmann-Levy.

« Le premier miracle » de Gilles Legardinier

"Le premier miracle" de Gilles Legardinier. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Le premier miracle » de Gilles Legardinier. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous aimez les thrillers façon Dan Brown?
Vous avez envie d’un roman d’aventures?
Voici ma potion:

Benjamin Horwood est universitaire, spécialiste de l’histoire. Très doué dans son domaine, il n’en est pas moins très désinvolte et adepte des bons mots. Alors qu’il est en vacances en France, il se fait emmené de force par Karen Holt, une espionne anglaise qui fait partie d’un service assez spécial. On lui demande de coopérer dans une enquête particulière. De nombreux artefacts ont été subtilisé de part le monde par une organisation douteuse. Le mentor de Benjamin, qui aidait Karen dans son enquête, est décédé, et il avait mentionné le nom de Benjamin pour le remplacer.

Il se voit donc entrainer malgré lui dans une histoire qui va faire voyager nos héros à travers le monde, à la recherche d’objets sacrés prouvant l’existence d’un premier miracle.

Gilles Legardinier quitte donc pour un temps la comédie légère pour un thriller passionnant et foisonnant, qui ne manque tout de même pas d’humour. Son personnage d’historien est un brin caricatural mais il est néanmoins attachant. Le duo improbable de l’intellectuel et de la femme d’action ne manque pas de piquant.

Il y a donc de l’aventure, du suspense, de l’humour, beaucoup et bien sûr de l’amour.

On sent que Legardinier s’est fait plaisir avec ce roman et qu’il a dû faire beaucoup de recherche.

Un très bon moment à passer.

Édition J’ai lu

« Tant que dure ta colère » de Asa Larsson

"Tant que dure ta colère" de Asa Larsson. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

« Tant que dure ta colère » de Asa Larsson. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Vous aimez les thrillers psychologiques?
Vous avez envie de vous plonger dans un polar captivant?
Voici ma potion:

Dans le nord de la Suède, le cadavre d’une jeune fille remonte à la surface suite à la fonte des glaces. Il s’agit du corps de Wilma qui avait disparu l’année passée avec son petit copain.

La procureure Rebecka Martinsson, suite à un rêve étrange mettant en scène une jeune fille, s’intéresse de près à cette histoire. L’inspectrice Anna-Maria Mella,en charge de l’enquête, comprend vite que le corps a été déplacé, et les doutes convergent vers une famille à problème du coin. Des frères violents qui terrorisent leur entourage.

De plus la disparition d’un avion allemand en pleine guerre 39\45 pourrait ne plus rester un secret ce qui dérange certaines personnes.

Asa Larsson, nouvelle prêtresse du polar suédois nous régale une fois encore. Son personnage de procureure tiraillée par des sentiments divers, qui a dû tuer pour se défendre est toujours intéressant et complexe. Tous les personnages sont bien développés et la nature extrême joue aussi un rôle important.

Malgré un rythme qui peut sembler lent, on a du mal à lâcher le roman une fois commencé. L’auteur mélange la petite histoire avec la grande. Et le lecteur comprend quel était le climat en Suède pendant la guerre.

Rajoutez une petite touche de fantastique, un peu de mystique et vous avez un très très bon polar entre les mains.

Édition Le livre de poche