« Les Suprêmes » de Edward Kelsey Moore

Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

Envie d’un beau roman sur l’amitié?
Vous avez aimé « La couleur des sentiments » de Katherine Stockett?
Voici ma potion:

Odette, Clarice et Barbara-Jean sont inséparables depuis 50 ans. Les Suprêmes les surnomme-t-on en comparaison avec le groupe du même nom. Trois afro-américaines qui se sont rencontrées à la fin des années 60 et qui ont connu tous les changements de la société américaine.

Trois amies, trois caractères de femmes qui se complètent.

Odette est marié à James,plutôt corpulente, elle est la joie de vivre incarnée. Tête brûlée depuis qu’elle est née dans un sycomore, elle a hérité du don de sa mère et voit des fantômes. Elle passe d’ailleurs beaucoup de temps à discuter avec sa mère décédée il y a quelques années.

Clarice, elle, est mariée à Richmond. Ancienne virtuose du piano, elle a tout abandonné pour son mari, depuis elle donne des cours. Pour la remercier de l’avoir choisi lui, il passe son temps à la tromper.

Barbara-Jean a épousé Lester, beaucoup plus vieux qu’elle mais très riche. Amoureuse d’un blanc, elle n’a pas voulu bouleverser les conventions de l’époque.

Les Suprêmes est un ode à l’amitié. Comment trois femmes si différentes se sont soutenues à travers les ans et les situations difficiles, elles partagent les bons moments comme les mauvais et savent quand il faut se taire ou parler.

C’est aussi un petit bijou d’humour. Edward Kelsey Moore décrit avec délectation une scène de mariage qui tourne au drame.

Les Suprêmes c’est le destin de trois afro-américaines avec ses aléas mais ce n’est pas un livre sur la condition des noirs aux États-Unis, c’est bien plus que ça. Un livre qui parle de la vie et de la mort.

Vous ne pourrez pas quitter les Suprêmes, si attachantes, sans un petit pincement au cœur.

Édition Actes Sud.

« Mon traître » de Sorj Chalandon

"mon traître" de Sorj Chalandon. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA

« mon traître » de Sorj Chalandon. Chroniques de livres et conseils de lecture par MLBA.

          ::Potion essentielle::

Vous aimez les livres engagés ou ceux sur l’amitié?
Vous aimez Yasmina Khadra ou Russel Banks?
Voici ma potion:

En 1974 un luthier de Paris, Antoine, se prend de passion pour l’Irlande et Belfast en particulier. Pour fêter ses 30 ans il va rejoindre un ami à Dublin et de fil en aiguille continue son voyage jusqu’à Belfast.

Là il rencontre l’Irlande du Nord et surtout des militants de l’IRA dont il va essayer de comprendre le combat. Lors d’un autre séjour à Belfast il fait la connaissance de Tyrone Meehan. Celui-ci, un des leader de l’IRA, va en quelque sorte devenir son mentor et son ami. Antoine va s’investir, à sa manière, dans la lutte.

Mais voilà, Tyrone est un traître, celui-ci a été « retourné » par les services secrets anglais.

« Mon traître » est un livre sur l’engagement, sur l’amitié et sur la confiance. Comment peut-on trahir les siens, trahir sa cause pendant 20 ans tout en regardant les autres dans les yeux? Qu’est ce qui était vrai dans toutes ses paroles?

« Mon traître » c’est l’histoire de Sorj Chalandon. Les noms ont été changés, les dates aussi mais c’est son histoire. Le récit prend d’autant plus de profondeur et de puissance quand on sait que ces évènements se sont réellement passés.

Sorj Chalandon nous livre un roman très poignant et très bien construit, avec une alternance entre le récit d’Antoine et les compte-rendus de l’interrogatoire de Tyrone.

Un très beau livre sur l’humain et ses diverses facettes.

A lire absolument!

Edition Livre de Poche

« L’invention de nos vies » de Karine Tuil

Chroniques de livre & conseils de lecture. L'invention de nos vies de Karine Tuil par MLBA

Chroniques de livre & conseils de lecture. L’invention de nos vies de Karine Tuil par MLBA

Vous avez envie d’un roman qui parle d’identité, vous aimez les intrigues?
Vous aimez Frédérique Deghelt ou Alice Ferney?
Voici ma potion:

L’invention de nos vies c’est l’histoire d’une imposture.

Trois amis inséparables: Samuel et Nina, qui sont en couple, et Samir. Alors que Samuel part enterrer ses parents, morts dans un accident, Samir séduit Nina dont il est épris depuis leur rencontre. Pourtant quand Samuel revient, Nina le choisit et reste avec lui. Samir, lui, disparaît.

Vingt ans plus tard, Samuel est un écrivain raté, Nina toujours à ses côtés, ils vivotent dans un appartement minable. Un soir, à la télé, ils aperçoivent Samir, qui est devenu un brillant avocat à New-York. Tout lui a réussi, une carrière fantastique, un mariage de rêve avec une des héritières juives les plus riches de New-York et deux beaux enfants.

Mais tout ceci ne repose sur rien de vrai. Samir, alors qu’il cherchait du travail et que tous les cabinets d’avocats lui claquaient la porte au nez, décide de raccourcir son prénom à Sam. On le prend alors pour un juif et lui, loin de démentir, s’approprie cette nouvelle identité ainsi que le passé de son ami Samuel.

Nina et Samuel décident quant à eux de reprendre contact avec lui. Décision qui va mettre en branle de lourdes conséquences pour chacun.

Karine Tuil nous fait entrer dans cette spirale du mensonge.

Comment un petit mensonge, un « non-démenti », va entrainer de gros mensonges jusqu’à ne plus savoir qui on est vraiment.

Samir Tahar est un personnage complexe, enfermé dans ses mensonges, les retrouvailles avec ses anciens amis vont servir de catalyseur afin qu’éclate la vérité.

Karine Tuil parle dans ce roman de l’idée d’identité, que ce soit au sens premier du terme (peut-on vivre toute une vie en mentant à tout le monde, en n’étant pas vraiment soi-même?), de l’identité au niveau culturel (peut-on vivre en reniant ses racines, ses origines? Samir est musulman, Samuel juif). Elle traite aussi de l’identité sociale, comment le rang que l’on occupe dans la société peut évoluer, un jour en haut de la pyramide, le lendemain en bas ou inversement, et bien sûr comment les gens nous perçoivent selon notre rang.

Vous trouverez des réponses à toutes ces questions dans ce beau roman qui se lit presque comme un thriller.

Edition Grasset