28 mars 2021

Cette semaine je passe à la radio.

Lundi matin je serai en direct sur France Bleu Périgord pour parler du projet et relancer la campagne de financement. Nous sommes dans ce qu’on appelle le « ventre mou ». La période calme où les dons se font plus rares. Selon les professionnels c’est tout à fait normal, selon moi ça fait flipper grave! Et si plus personne ne donnait, et si je n’arrivais pas à l’objectif, et si…, et si… Les mauvaises habitudes ont la vie dure. Je vais plutôt faire confiance à l’avenir et me dire qu’il reste du temps, qu’il peut encore se passer beaucoup de choses en vingt-huit jours!

Je suis en ce moment entre les préparations de rendez-vous à la banque et la constitution de dossier pour des subventions. Autant certains tiennent compte seulement des chiffres, autant les autres veulent savoir comment ma librairie sera différente et pourquoi ils devraient me soutenir. Il faut donc s’adapter aux différents interlocuteurs afin d’être entendu et compris de tous.

Le projet n’a jamais été aussi proche, ni aussi loin en même temps. Il ne manque que la dernière étape qui peut tout faire démarrer.

Bientôt?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.