Lectures d’été

Vous ne savez pas quoi lire cet été sur la plage?
Vous n’avez pas le temps d’aller fouiner en librairie?
Voici mes recommandations de poche:

"L'art d'écouter les battements de coeur" de Jan-Philip Sendker"L'art d'écouter les battements de coeur" de Jan-Philip Sendker"L'art d'écouter les battements de coeur" de Jan-Philip Sendker-Pour s’évader: « L’art d’écouter les battements de coeur » de Jan-Philip Sendker.
Julia, jeune avocate new-yorkaise, décide de partir à la recherche de son père et de ses origines. Ce périple la conduit en Birmanie où elle va découvrir l’étrange pouvoir de son père et rencontrer un demi-frère.
Un très beau roman plein de spiritualité et de bons sentiments (dans le bon sens du terme).
Édition Livre de poche, 6.90€

"Des vies en mieux" de Anna Gavalda-Pour se faire du bien: « Des vies en mieux » de Anna Gavalda.
Trois histoires, trois destins qui vont vous redonner du baume au cœur. Billie, Mathilde et Yann, trois personnages qui vont prendre la vie à bras le corps et trouver un second souffle.
Édition J’ai lu, 7.80€

 

 

"Je ne retrouve personne" de Arnaud Cathrine-Pour les nostalgiques: « Je ne retrouve personne » de Arnaud Cathrine.
Aurélien Delamare, écrivain, revient dans sa ville natale pour régler les papiers de vente de la maison familiale. Les vieux souvenirs vont se rappeler à lui et son séjour va s’éterniser.
Portrait d’un trentenaire pas encore adulte mais en passe de le devenir. Édition Folio, 6.40€

 

"Marie-Blanche" de Jim Fergus-Pour l’émotion: « Marie-Blanche » de Jim Fergus.
Fergus nous propose une véritable fresque familiale en nous racontant la vie de sa mère, Marie-Blanche, qui se suicide assez jeune, son enfance ainsi que la vie de sa grand-mère Renée, au destin hors du commun.
Un roman bouleversant qui ne vous laissera pas insensible.
Édition Pocket, 9.10€

"Karoo" de Steve Tesich-Pour l’humour caustique: « Karoo » de Steve Tesich.
Saul Karoo est scénariste à Hollywood. Menteur, alcoolique, il est engagé pour remanier les scénarios et souvent il saccage l’œuvre de grands réalisateurs à la demande des studios. Mais il s’éprend d’une actrice et décide de changer.
Terriblement mordant sur l’industrie du cinéma hollywoodien, il y a beaucoup d’humour dans ce roman mais aussi de la tragédie.Fan de littérature américaine vous ne pouvez pas passer à côté de cet auteur. Édition Points, 8.60€.

"Esprit d'hiver" deLaura Kasischke-Pour l’ambiance: « Esprit d’hiver » de Laura Kasischke.
C’est le jour de Noël, alors que Eric part à l’aéroport chercher la famille qui arrive pour les fêtes, Holly reste à la maison avec sa fille pour préparer le repas. C’est la tempête dehors et voilà les deux femmes coincées chez elles. L’ambiance est tendue, l’adolescente se montrant très désagréable avec sa mère.
Huis clos hautement stressant, Laura Kasischke distille une angoisse qui va crescendo.Édition Livre de poche, 7.10€.

"Nature morte" de Louise PennyPour l’enquête: « Nature morte » de Louise Penny.
Dans le petit village québécois de Three Pines, il ne se passe pas grand chose, jusqu’au jour où le cadavre de Jane Neal est découvert. L’inspecteur-chef Armand Gamache va essayer de découvrir qui pouvait en vouloir à cette charmante enseignante retraitée.
Premier roman d’une auteur québécoise « Nature morte » rappelle les polars à la Agatha Christie. D’une facture très classique il recèle les noirs secrets de la nature humaine.Édition Babel Noir, 9.70€.

"Verhoeven" de Pierre Lemaitre-Pour l’auteur: « Verhoeven » de Pierre Lemaitre
.Le livre de poche a eu l’excellente idée de sortir en intégrale les quatre romans de Pierre Lemaitre dont le héros est Camille Verhoeven. « Travail soigné », « Alex », « Rosy et John » et « Sacrifices » sont donc rassemblés dans cet ouvrage.
Des thrillers angoissants, des enquêtes oppressantes, tout ça avec une écriture maîtrisée et ce personnage de commandant tout à fait original. Édition Livre de poche, 17€.

"Comment trouver la femme idéale" de Graeme Simsion-Pour rire:  » Comment trouver la femme idéale ou le théorème du homard » de Graeme Simsion.
Don Tillman est professeur de génétique dans une université australienne. C’est un génie mais inadapté à la société. Il se met en tête de trouver la femme de sa vie par le biais d’un questionnaire pour le moins étrange. Il va bien sûr tomber sur son exact contraire en la personne de Rosie Jalman.
Petit ovni d’humour, ce roman original et fantaisiste n’en traite pas moins de la différence. Édition Pocket, 7.30€

« Chrysis » de Jim Fergus

Chronique de Chrysis de Jim Fergus par Ma Libraire Bien-Aimée

Chronique de Chrysis de Jim Fergus par Ma Libraire Bien-Aimée

Vous aimez les love stories, les héroïnes passionnées.
Vous aimez Tom Wolfe, les grands auteurs américains.
Voici ma potion :

Chrysis c’est une histoire d’amour. L’amour que porte Jim Fergus à son épouse décédée, Mari, et l’amour entre Chrysis et Bogey, les personnages de ce roman.

Dans le prologue Jim Fergus nous raconte que lors d’un voyage à Nice avec sa femme, qui est alors atteinte d’un cancer incurable, celle-ci tombe dans une brocante sur un tableau qui la subjugue. Un tableau intitulé « Orgie » d’une certaine Chrysis Jungbluth. De retour aux Etats-Unis après quelques mois, alors que sa femme est au plus mal, il décide de contacter le brocanteur pour acheter le tableau. A la mort de Mari le tableau sera légué à Isabella, sa fille. Jim Fergus décide alors de faire des recherches sur Chrysis et de raconter sa vie.

Au départ Chrysis c’est Gabrielle, jeune fille de bonne famille, fille de colonel. C’est une artiste née qui s’inscrit à l’atelier de peinture Humbert, le seul atelier ouvert aux femmes de Paris. Elle va entrer de plein fouet dans ce qu’on a appelé plus tard le Paris des années folles. Elle va côtoyer des artistes réputés et s’adonner à tous les plaisirs que l’époque peut lui offrir. C’est un esprit libre et rebelle qui va devenir l’une des figures de cette époque.

Bogey Lambert est un jeune homme passionné. Il va quitter le fin fond de son Colorado natal, traverser les Etats-Unis et l’Atlantique pour rejoindre la légion étrangère afin de défendre la France face à l’ennemi, tout ça parce qu’on lui a raconté qu’il avait du sang français dans les veines. Et ce voyage il va le faire accompagné de son cheval Crazy Horse.

Le colonel Jungbluth se plaisait à raconter à sa fille les exploits de ce fameux cow-boy qui servait de coursier chevauchant au milieu des champs de mines, n’ayant peur de rien.

Le roman alterne entre les chapitres sur Bogey et ceux sur Chrysis jusqu’à leur rencontre.

Ce sont deux univers qui se rejoignent, celui de la guerre, très dur, et celui de la vie désinvolte des artistes. Et ce sont deux personnages libres et indépendants chacun à leur manière qui vont se rencontrer et vivre une magnifique histoire d’amour.

Jim Fergus nous offre encore là un roman lié à son histoire personnelle et superbement écrit. Il nous entraîne dans un monde de libertinage qui n’est pas dénué de violence et de gravité. Jim Fergus est incontestablement un conteur d’histoires.

Editions Le Cherche Midi